Synthèse compositionnelle et efficace de contrôleurs pour les systèmes cyber-physiques

Adnane SAOUD
Soutenance de thèse de doctorat le 7 Octobre 2019, 15h00 à CentraleSupelec (Gif-sur-Yvette)

Lieu :  Bâtiment Eiffel - Amphi V

3, rue Joliot Curie - 91190 GIF-SUR-YVETTE

 

Composition du jury proposé : 

M. Antoine GIRARD CNRS Directeur de thèse
M. Laurent FRIBOURG ENS Paris-Saclay Co-directeur de thèse
M. Nacim RAMDANI Université d'Orléans Rapporteur
M. Murat ARCAK University of California, Berkeley Rapporteur
Mme Sophie TARBOURIECH CNRS - LAAS Examinateur
M. Sorin OLARU CentraleSupélec Examinateur
Mme Necmiye OZAY University of Michigan Examinateur
Mme Jana TUMOVA KTH Royal Institute of Technology Examinateur

 

Résumé : 

              Cette thèse porte sur le développement d'approches compositionnelles et efficaces de synthèse de contrôleurs pour les systèmes cyber-physiques (CPS). En effet, alors que les techniques de conception des CPS basées sur des modèles ont fait l'objet de nombreuses études au cours de la dernière décennie, leur scalabilité reste problématique. Dans cette thèse, nous contribuons à rendre de telles approches plus évolutives. La première partie est axée sur les approches compositionnelles. Un cadre général  pour le raisonnement compositionnel  en  utilisant  des  contrats  d’hypothèse-garantie est proposé. Ce cadre est ensuite combiné avec des techniques de contrôle symbolique et appliqué à un problème de synthèse de contrôleur pour des systèmes échantillonnés, distribués et multipériodiques, où l'approche symbolique est utilisé pour synthétiser un contrôleur imposant un contrat donné. Ensuite, une nouvelle approche de calcul compositionnel des abstractions symboliques est proposée, basée sur la notion de composition approchée et permettant de traiter des abstractions hétérogènes. La deuxième partie de la thèse porte sur des techniques efficaces d'abstraction et de synthèse de contrôleurs. Deux nouvelles techniques de calcul d’abstractions sont proposées pour les systèmes à commutation incrémentalement stables. La première approche est basée sur l'échantillonnage multi- niveaux où nous avons établi l'existence d'un paramètre optimal d'échantillonnage qui aboutit à un modèle  symbolique avec un  nombre minimal de transitions. La deuxième approche  est basée sur  un échantillonnage événementiel, où la durée  des transitions dans le modèle symbolique est  déterminée par  un  mécanisme  déclencheur, ce  qui   permet  de  réduire le conservatisme  par  rapport   au  cas périodique. La combinaison avec des techniques de  synthèse  de contrôleurs paresseux  est  proposée permettant  la  synthèse   à  un  coût  de  calcul   réduit.

              Enfin,   une   nouvelle   approche de synthèse paresseuse  a  été  développée   pour  les  systèmes  de transition monotones et  les
spécifications   de sécurité  dirigées.  Plusieurs études  de cas sont considérées  dans cette  thèse, telles que la régulation de la température  dans  les bâtiments, le  contrôle   des  convertisseurs  de  puissance,   le  pilotage   des véhicules et le contrôle  de la tension dans les micro-réseaux DC.

Mots-clés : méthodes compositionnelles, commande basée sur l'abstraction, contrats d'hypothèse garantie.