Modélisation électromagnétique et imagerie d'endommagements de laminés composites à renforcement de fibres Electromagnetic modeling and imaging of damages of fiber-reinforced composite laminates

Zicheng LIU
Thesis defended on October 03, 2017, 2:00 PM at CentraleSupelec (Gif-sur-Yvette) Salle du conseil du L2S - B4.40

Composition du jury proposé

M. Dominique LESSELIER        CNRS                               Directeur de thèse
Mme Amélie LITMAN                Université de Marseille     Rapportrice
M. Olivier DAZEL                      Université du Maine          Rapporteur
Mme Sonia FLISS                    ENSTA                               Examinatrice
M. Philippe LALANNE              CNRS                                Examinateur
M. Jean-Philippe GROBY        CNRS                                Examinateur
M. André NICOLET                  Université de Marseille     Examinateur
M. Edouard DEMALDENT       CEA LIST                          Invité
M. Yu ZHONG                         A*STAR Singapour            Invité

Mots-clés :  modélisation électromagnétique, imagerie électromagnétique, structure périodique


Résumé : 
On s'intéresse à la modélisation électromagnétique et à l'imagerie de stratifiés fibreux périodiques désorganisés. Les stratifiés ont des couches multiples et chaque couche est composée en incorporant périodiquement des fibres cylindriques dans une dalle homogène. Le matériau et la taille de la fibre peuvent changer de couche en couche, mais les périodes et les orientations sont obligées d'être identiques. Les fibres manquantes, déplacées, expansées, rétrécies et / ou circulaires détruisent la périodicité et les méthodes pour les structures périodiques deviennent inapplicables. La méthodologie Supercell fournit une structure périodique fictive, de sorte que la solution du champ partout dans l'espace peut être modélisée avec précision, à condition que la supercellule soit suffisamment grande. Cependant, l'efficacité de l'approche basée sur la supercellule n'est pas garantie en raison de la grande taille possible. Par conséquent, une approche alternative basée sur la théorie de l'équivalence est proposée, où les dommages sont équivalents à des sources dans les zones initialement intactes. Ensuite, le champ est une synthèse des réponses en raison de l'onde incidente et des sources équivalentes. Sur la base de la théorie de l'équivalence, l'emplacement des dommages se retrouve par recherche de sources équivalentes. Avec plusieurs sources et récepteurs en utilisation, quatre algorithmes de reconstruction, comprenant une solution moindres carrés, une solution "basic matching pursuit", MUSIC, et une approche itérative explorant la parcimonie conjointe de la solution désirée, permettent de récupérer les indices des fibres endommagées. Divers résultats numériques illustrent la disponibilité et la précision de l'approche de la modélisation et des performances d'imagerie haute résolution.