Parcimonie et imagerie électromagnétique dans des situations non-linéaires

Hidayet Zaimaga
Soutenance de thèse de doctorat le 4 Décembre 2017, 14h00 à CentraleSupelec (Gif-sur-Yvette) Salle du conseil du L2S - B4.40

L'imagerie électromagnétique est le problème de la détermination de la distribution de matériaux à partir de champs diffractés mesurés venant du domaine les contenant et sous investigation. Résoudre ce problème inverse est une tâche difficile car il est mal posé en raison de la présence d'opérateurs intégraux (de lissage) utilisés dans la représentation des champs diffractés en terme de propriétés des matériaux, et ces champs sont obtenus à un ensemble fini et non nécessairement optimal de points via des mesures bruitées. En outre, le problème inverse est non linéaire simplement en raison du fait que les champs diffractés sont des fonctions non linéaires des propriétés des matériaux. Le travail décrit traite du caractère mal posé de ce problème d'imagerie électromagnétique en utilisant des techniques de régularisation basées sur la parcimonie, qui supposent que les diffracteurs n`affectent de fait qu'une petite fraction du domaine d'investigation.

L'objectif principal est d'étudier de manière approfondie la régularisation de parcimonie pour les problèmes inverses non linéaires. Par conséquent, nous nous concentrons sur la méthode de Tikhonov non linéaire normalisée qui résout directement le problème de minimisation non linéaire en utilisant les itérations de Landweber, où une fonction de seuillage est appliquée à chaque étape pour promouvoir la contrainte de parcimonie. Ce schéma est accéléré à l'aide d'une méthode de descente de plus grande pente projetée et remplace l'opération de seuillage pour faire respecter cette contrainte. Cette approche a également été implémentée dans un domaine d'ondelettes qui permet une représentation précise de la fonction inconnue avec un nombre réduit de coefficients. En outre, nous étudions une méthode corrélée à la parcimonie qui offre de multiples solutions parcimonieuses qui partagent un support commun non nul afin de résoudre le problème non linéaire concerné.

Mots-clés :   imagerie électromagnétique, non-linéarité, parcimonie, décomposition en ondelettes

Composition du jury proposé
M. Oliver DORN        Université de Manchester     Rapporteur
Mme Amélie LITMAN        Université de Marseille     Rapportrice
Mme Mai NGUYEN-VERGER        Université de Cergy-Pontoise     Examinatrice
M. Dominique LESSELIER        CNRS, L2S     Examinateur
M. Andrea Massa        Université de Trente, DIGITEO Chair     Directeur de thèse
M. Marc LAMBERT        CNRS, GeePs     Co-Directeur de thèse
Mme Aurélia Fraysse        Université Paris-Sud     Encadrante, Invitée